VisionatureVisionature
Visiteur Anonyme  
Accueil
Consulter
 - 
Accueil
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
les FAQs
Qu'est-ce que l'observatoire rapaces ?
 - 
Généralités
  Protocoles
    - 
Protocole
    - 
Stratégies de dénombrement
    - 
Conseils/indications
  Organisation
    - 
Coordination nationale
    - 
Coordination locale
    - 
Participation
    - 
Planning
    - 
Déduction d'impôts
 - 
Méthodologie et analyses statistiques
  Résultats
    - 
Résultats 2004-2007
    - 
Résultats 2008
    - 
Résultats 2009
    - 
Résultats 2010 : Précisions sur la méthode avec différentes approches !
    - 
Les rapaces et leur conservation : la science, le citoyen et le chercheur.
    - 
Résultats 2011 : Bilan de 2005 à 2010 : Tendance sur 7 espèces de rapaces !
    - 
Résultats 2012 : Les populations de Buse variable et Faucon crécerelle sont en déclin en France !
    - 
Zoom sur l'Autour des palombes
    - 
Résultats 2013 : Un outil dédié au suivi des rapaces nicheurs diurnes de France !
    - 
L'Observatoire rapaces : ça continue !
    - 
Résultats 2014 : Tendances des populations de rapaces diurnes nicheurs en France entre 2000 et 2013.
    - 
Résultats 2015 : Bilan 2014 et focus sur le faucon crécerelle !
L'enquête Rapaces nocturnes (2015-2017)
  Généralités
    - 
Introduction
    - 
Objectifs
  Les rapaces nocturnes de France
    - 
Chevêche d'Athéna
    - 
Chevêchette d'Europe
    - 
Chouette de Tengmalm
    - 
Chouette hulotte
    - 
Effraie des clochers
    - 
Grand-duc d'Europe
    - 
Hibou des marais
    - 
Hibou moyen-duc
    - 
Petit-duc scops
    - 
Autres espèces
    - 
Outils de sensibilisation
  Matériel et méthodes
    - 
Matériel
    - 
Échantillonnage
    - 
Protocole
    - 
Conseils / Indications
  Organisation - Coordination
    - 
Coordination nationale
    - 
Coordination locale
    - 
Déduction d'impôts
  Participer
    - 
Transmettre mes données
  Résultats divers
    - 
Bilan intermédiaire 2015-2017
L'enquête nationale Busards (2010-2011)
 - 
Généralités
 - 
Protocole
 - 
Organisation/participation
 - 
Résultats
L'enquête nationale Milan royal (2008)
 - 
Généralités
 - 
Protocole
 - 
Organisation/participation
 - 
Résultats
L'enquête Rapaces (2000-2002)
 - 
Introduction
 - 
Organisation
 - 
Méthodologie et analyses statistiques
 - 
Cartes de répartition
 - 
Analyses et conclusions
Connaître les rapaces diurnes de France
 - 
Généralités
 - 
Identifier et reconnaître les rapaces
 - 
Suivi des rapaces
  Portraits de rapaces
    - 
Aigle botté
    - 
Aigle de Bonelli
    - 
Aigle royal
    - 
Autour des palombes
    - 
Balbuzard pêcheur
    - 
Bondrée apivore
    - 
Busard cendré
    - 
Busard des roseaux
    - 
Busard Saint-Martin
    - 
Buse variable
    - 
Circaète Jean-le-Blanc
    - 
Elanion blanc
    - 
Epervier d'Europe
    - 
Faucon crécerelle
    - 
Faucon crécerellette
    - 
Faucon hobereau
    - 
Faucon kobez
    - 
Faucon pèlerin
    - 
Gypaète barbu
    - 
Milan noir
    - 
Milan royal
    - 
Vautour fauve
    - 
Vautour moine
    - 
Vautour percnoptère
Les contacts et partenaires
Documents et liens
La page que vous cherchez n'existe plus.
Bienvenue sur observatoire-rapaces.lpo.fr
Bienvenue sur notre site collaboratif consacré aux rapaces diurnes et en particulier à l'observatoire rapaces, programme de suivi des populations de rapaces nicheurs diurnes en France.
email : 
mot de passe : 
[J'aimerais participer]  [J'ai perdu mon mot de passe]

Actualités
jeudi 14 mars 2019
L'enquête busards-milans
Comme son nom l’indique, cette enquête vise à produire une nouvelle estimation des effectifs et la tendance nationale sur les 20 dernières années [...]
vendredi 4 janvier 2019
Le guide de l'observateur: protocole, conseils et recommandations
Pour venir en soutien auprès des observateurs qui débutent dans l'Observatoire rapaces, reprennent après plusieurs années ou simplement s'y remettent [...]
lundi 26 novembre 2018
Le tirage 2019 avec Google Earth !
La visualisation des carrés du tirage 2019 est maintenant plus facile avec Google Earth! Téléchargez le fichier kml et ouvrez-le avec Google Earth pour planifier [...]
Document à télécharger :  Carre2019WGS84-8557.kml
lundi 5 novembre 2018
Bilan de la couverture 2014
Le bilan de la couverture de l'Observatoire rapaces 2014 est disponible.
Document à télécharger :  BilanCouverture2014-8804.pdf
lundi 5 novembre 2018
Bilan de la couverture 2015
Le bilan de la couverture de l'Observatoire rapaces 2015 est disponible.
Document à télécharger :  BilanCouverture2015-8419.pdf
lundi 5 novembre 2018
Bilan de la couverture 2016
Le bilan de la couverture de l'Observatoire rapaces 2016 est disponible.
Document à télécharger :  BilanCouverture2016-3333.pdf
lundi 5 novembre 2018
Observatoire rapace - Tirage des carrés 2019
La saison 2019 se prépare déjà et le tirage des carrés d'échantillonnage pour la saison à venir est terminé. Consultez la carte [...]
Document à télécharger :  2019-6440.zip
jeudi 11 octobre 2018
Un documentaire sur les faucons pèlerins de la Côte d'Albâtre
Les faucons pèlerins de Normandie sont à l'honneur dans ce documentaire écrit et filmé par Renaud Bobenriether et Emmanuel Martin. Après avoir [...]
mercredi 10 octobre 2018
L'empoisonnement est toujours une lourde menace pour la conservation des rapaces en France
Dans les Pyrénées, l'empoisonnement est la première cause de mortalité connue des rapaces nécrophages. Un livret de sensibilisation a été [...]
Document à télécharger :  lpolivretpoison15x15web-1-7693.pdf

[Autres nouvelles]

Arles
dimanche 24 mars 2019

Lune gibbeuse (18 jours)
Lever à 23h10 et coucher à 8h50
 Soleil : Lever à 06h36 et coucher à 18h58
 Jour : Aube à 06h08 et crépuscule à 19h26
Bondrée apivore
http://files.biolovision.net/observatoire-rapaces.lpo.fr/images/birds/small/Bondre-apivoreGuy-Bourder1-6256.jpg

Description de l'espèce
La Bondrée apivore est un rapace diurne de taille moyenne, très semblable à la Buse variable, Buteo buteo. L’adulte présente une petite tête qui peut faire penser à celle d’un pigeon, grise chez le mâle, plutôt brune chez la femelle. L’iris est jaune ou orangé, le bec est sombre avec une cire gris-bleu, les pattes sont jaunes. La coloration et les dessins du plumage sont très variables d’un individu à l’autre, allant du très sombre au très pâle. Cependant, dans presque tous les cas, le dessous du corps et des ailes est ponctué plus ou moins densément de noir, les points étant alignés avec une régularité symétrique. Le trait du plumage le plus caractéristique de la Bondrée adulte est la présence de trois barres sombres très marquées sur la queue, bien visibles lorsque celle-ci est étalée : une barre large vers l'extrémité, et deux barres plus fines près du corps.
En vol, la silhouette paraît souvent légère, du fait d'une queue longue (au moins aussi longue que la largeur de l'aile), de la petite tête portée bien en avant, et du mouvement des ailes généralement lent et ample. L'une des attitudes les plus caractéristiques de la Bondrée est un long vol plané, avec de temps en temps un coup d'aile très profond vers le bas. Au printemps, le vol nuptial est également typique, vol lent en festons prononcés, avec au sommet des festons un mouvement rapide des ailes au-dessus du corps, comme un applaudissement. C'est aussi à cette occasion qu'on a le plus de chances d'entendre son cri, qui est également caractéristique : c'est un long sifflement, sur deux tons, plus aigu et d'une sonorité plus pure que le miaulement criard de la Buse (JCR, CD1/pl.77).
La détermination des jeunes bondrées est beaucoup plus difficile, même pour des observateurs expérimentés, car la plupart des caractères déterminants de l'adulte sont absents chez les jeunes : la tête est souvent claire, parfois brune, l'iris brun ou gris, la cire du bec jaune. Les ponctuations sous le corps et les ailes sont moins nettes que chez l'adulte, et la queue présente quatre barres, régulièrement espacées, mais peu visibles. Même la silhouette paraît moins élancée que celle de l'adulte ; on peut cependant toujours remarquer la petite tête, et surtout l'allure en vol. La queue, lorsqu'elle est tenue serrée, présente une échancrure centrale faible mais bien visible, qu'on n'observe ni chez l'adulte ni chez la Buse.
La mue postnuptiale des adultes, complète, débute sur les sites de nidification fin juillet à début septembre, et se termine après la migration entre novembre et janvier [bg7].
Longueur totale du corps : 52 à 60 cm. Poids : 600 à 950 g (mâle un peu moins grand que la femelle).

Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019