VisionatureVisionature
Visiteur Anonyme  
Accueil
Consulter
 - 
Accueil
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
les FAQs
Qu'est-ce que l'observatoire rapaces ?
 - 
Généralités
  Protocoles
    - 
Protocole
    - 
Stratégies de dénombrement
    - 
Conseils/indications
  Organisation
    - 
Coordination nationale
    - 
Coordination locale
    - 
Participation
    - 
Planning
    - 
Déduction d'impôts
 - 
Méthodologie et analyses statistiques
  Résultats
    - 
Résultats 2004-2007
    - 
Résultats 2008
    - 
Résultats 2009
    - 
Résultats 2010 : Précisions sur la méthode avec différentes approches !
    - 
Les rapaces et leur conservation : la science, le citoyen et le chercheur.
    - 
Résultats 2011 : Bilan de 2005 à 2010 : Tendance sur 7 espèces de rapaces !
    - 
Résultats 2012 : Les populations de Buse variable et Faucon crécerelle sont en déclin en France !
    - 
Zoom sur l'Autour des palombes
    - 
Résultats 2013 : Un outil dédié au suivi des rapaces nicheurs diurnes de France !
    - 
L'Observatoire rapaces : ça continue !
    - 
Résultats 2014 : Tendances des populations de rapaces diurnes nicheurs en France entre 2000 et 2013.
    - 
Résultats 2015 : Bilan 2014 et focus sur le faucon crécerelle !
L'enquête Rapaces nocturnes (2015-2017)
  Généralités
    - 
Introduction
    - 
Objectifs
  Les rapaces nocturnes de France
    - 
Chevêche d'Athéna
    - 
Chevêchette d'Europe
    - 
Chouette de Tengmalm
    - 
Chouette hulotte
    - 
Effraie des clochers
    - 
Grand-duc d'Europe
    - 
Hibou des marais
    - 
Hibou moyen-duc
    - 
Petit-duc scops
    - 
Autres espèces
    - 
Outils de sensibilisation
  Matériel et méthodes
    - 
Matériel
    - 
Échantillonnage
    - 
Protocole
    - 
Conseils / Indications
  Organisation - Coordination
    - 
Coordination nationale
    - 
Coordination locale
    - 
Déduction d'impôts
  Participer
    - 
Transmettre mes données
  Résultats divers
    - 
Bilan intermédiaire 2015-2017
L'enquête nationale Busards (2010-2011)
 - 
Généralités
 - 
Protocole
 - 
Organisation/participation
 - 
Résultats
L'enquête nationale Milan royal (2008)
 - 
Généralités
 - 
Protocole
 - 
Organisation/participation
 - 
Résultats
L'enquête Rapaces (2000-2002)
 - 
Introduction
 - 
Organisation
 - 
Méthodologie et analyses statistiques
 - 
Cartes de répartition
 - 
Analyses et conclusions
Connaître les rapaces diurnes de France
 - 
Généralités
 - 
Identifier et reconnaître les rapaces
 - 
Suivi des rapaces
  Portraits de rapaces
    - 
Aigle botté
    - 
Aigle de Bonelli
    - 
Aigle royal
    - 
Autour des palombes
    - 
Balbuzard pêcheur
    - 
Bondrée apivore
    - 
Busard cendré
    - 
Busard des roseaux
    - 
Busard Saint-Martin
    - 
Buse variable
    - 
Circaète Jean-le-Blanc
    - 
Elanion blanc
    - 
Epervier d'Europe
    - 
Faucon crécerelle
    - 
Faucon crécerellette
    - 
Faucon hobereau
    - 
Faucon kobez
    - 
Faucon pèlerin
    - 
Gypaète barbu
    - 
Milan noir
    - 
Milan royal
    - 
Vautour fauve
    - 
Vautour moine
    - 
Vautour percnoptère
Les contacts et partenaires
Documents et liens
Bienvenue sur observatoire-rapaces.lpo.fr
Bienvenue sur notre site collaboratif consacré aux rapaces diurnes et en particulier à l'observatoire rapaces, programme de suivi des populations de rapaces nicheurs diurnes en France.
email : 
mot de passe : 
[J'aimerais participer]  [J'ai perdu mon mot de passe]

Actualités
mardi 3 octobre 2017
Enquête rapaces nocturnes
Enquête Rapaces nocturnes : Questionnaire bilan dernière relance ! À l’aube du démarrage de la dernière année d’inventaire*, [...]
mardi 26 septembre 2017
Observatoire rapaces : Suivi des rapaces diurnes !
Bonjour à tous, Saisie 2017 Le suivi des carrés rapaces 2017 est terminé, il est donc temps pour vous de saisir vos données des carrés [...]
vendredi 3 février 2017
Démarrage de la troisième année d'inventaire pour l'enquête rapaces nocturnes
Bonjour à tous, L'enquête spéciale sur les "Rapaces nocturnes" a démarré cette semaine dans certains départements et va [...]
mercredi 7 décembre 2016
Observatoire Rapaces : Tirage 2017
Bonjour à tous, Le tirage 2017 des carrés rapaces diurnes est maintenant téléchargeable sous différents formats ! Il sera bientôt en [...]
Document à télécharger :  tirageObsRapacesDiurnes2017-8517.zip
jeudi 1 décembre 2016
Tous les résultats analysés et les articles parus sont en ligne !
L'ensemble des résultats analysés, à savoir de 2003 à 2014, ainsi que tous les articles parus dans les différentes revues (Rapaces de France, [...]
jeudi 1 décembre 2016
Nouveau bulletin Observatoire rapaces 15/16
Un nouveau bulletin "Observatoire Rapaces 15-16" est disponible, pour le télécharger n'hésitez pas à cliquer ICI, il est également [...]
mercredi 30 novembre 2016
Saisie 2016 : Dernière Relance
Chers Observateurs, Saisie 2016 Le suivi des carrés rapaces 2016 est terminé, il est donc temps pour vous de saisir vos données des carrés rapaces [...]
jeudi 3 novembre 2016
Observatoire rapaces diurnes : Saisie des carrés rapaces suivis en 2016 et abandon de frais
Chers Observateurs, Saisie 2016 Le suivi des carrés rapaces 2016 est terminé, il est donc temps pour vous de saisir vos données des carrés rapaces [...]
jeudi 28 janvier 2016
Enquête Rapaces nocturnes : Deuxième année d'inventaires !
Bonjour à tous, L'enquête spéciale sur les "Rapaces nocturnes" va démarrer la semaine prochaine dans la plupart des départements [...]

[Autres nouvelles]

Arles
mercredi 18 octobre 2017

Dernier croissant (27 jours)
Lever à 6h17 et coucher à 18h38
 Soleil : Lever à 07h59 et coucher à 18h52
 Jour : Aube à 07h30 et crépuscule à 19h21
Aigle botté
http://files.biolovision.net/observatoire-rapaces.lpo.fr/images/birds/small/BottChAussaguel1-6400.jpg

Description de l’espèce
L’Aigle botté, de la taille d’une buse variable, est le plus petit des aigles. Il présente une grosse tête proéminente, six rémiges primaires fortement digitées, et des tarses emplumés, points communs aux autres aigles. La queue est sensiblement aussi longue que la largeur de l’aile, droite avec l’extrémité carrée. La forme claire a le dessous du corps blanc, légèrement strié à la poitrine et à la tête contrastant avec les rémiges noires à l’exception de trois primaires internes qui forment une fenêtre plus claire. La forme sombre présente une face inférieure brun foncé à brun roux. Comme dans la forme pâle, trois rémiges primaires internes dessinent une zone plus claire. La face supérieure, bigarrée, présente une bande brunâtre claire aux épaules qui contraste avec les rémiges et la queue beaucoup plus foncées ainsi qu’une tache blanchâtre au niveau du croupion. Tous les individus présentent une queue grisée en face inférieure, se terminant par une bande plus sombre. Observé de face, on note la présence de petites taches claires (bretelles) de part et d’autre du cou. La mue postnuptiale des adultes est complète. Sa chronologie est mal connue, elle débute certainement en mai après le retour dans les quartiers d’hiver. La mue post juvénile est complète également et se déroule probablement en même temps que celle des adultes [bg7].
En vol plané direct, l’Aigle botté maintient ses ailes horizontales, voire légèrement pendantes et coudées, présentant des poignets saillants. En vol plané circulaire les ailes sont tenues droites, horizontales ou légèrement rabattues avec une queue partiellement déployée. Des vol planés sont souvent observés, entrecoupés de quelques battements. Les vols battus présentent des mouvements d’ailes amples, rapides et puissants [2].
La distinction entre les deux sexes est très difficile malgré un dimorphisme de taille (mâle plus petit d’un quart). C’est par une coloration rousse du dessus de la tête, de la nuque et des cuisses qu’un observateur attentif est susceptible de distinguer dans sa forme claire le jeune de l’adulte. Cet oiseau est plutôt discret, réputé par contre pour être très bruyant en phase nuptiale (JCR, CD1/pl.75).
Longueur totale du corps : 50 à 57 cm. Poids : 500 à 800 g (pour le mâle), 850 à 1250 g (pour la femelle).

Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017