VisionatureVisionature
Visiteur Anonyme  
Accueil
Consulter
 - 
Accueil
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
les FAQs
Qu'est-ce que l'observatoire rapaces ?
 - 
Généralités
  Protocoles
    - 
Protocole
    - 
Stratégies de dénombrement
    - 
Conseils/indications
  Organisation
    - 
Coordination nationale
    - 
Coordination locale
    - 
Participation
    - 
Planning
    - 
Déduction d'impôts
 - 
Méthodologie et analyses statistiques
  Résultats
    - 
Résultats 2004-2007
    - 
Résultats 2008
    - 
Résultats 2009
    - 
Résultats 2010 : Précisions sur la méthode avec différentes approches !
    - 
Les rapaces et leur conservation : la science, le citoyen et le chercheur.
    - 
Résultats 2011 : Bilan de 2005 à 2010 : Tendance sur 7 espèces de rapaces !
    - 
Résultats 2012 : Les populations de Buse variable et Faucon crécerelle sont en déclin en France !
    - 
Zoom sur l'Autour des palombes
    - 
Résultats 2013 : Un outil dédié au suivi des rapaces nicheurs diurnes de France !
    - 
L'Observatoire rapaces : ça continue !
    - 
Résultats 2014 : Tendances des populations de rapaces diurnes nicheurs en France entre 2000 et 2013.
    - 
Résultats 2015 : Bilan 2014 et focus sur le faucon crécerelle !
L'enquête Rapaces nocturnes (2015-2017)
  Généralités
    - 
Introduction
    - 
Objectifs
  Les rapaces nocturnes de France
    - 
Chevêche d'Athéna
    - 
Chevêchette d'Europe
    - 
Chouette de Tengmalm
    - 
Chouette hulotte
    - 
Effraie des clochers
    - 
Grand-duc d'Europe
    - 
Hibou des marais
    - 
Hibou moyen-duc
    - 
Petit-duc scops
    - 
Autres espèces
    - 
Outils de sensibilisation
  Matériel et méthodes
    - 
Matériel
    - 
Échantillonnage
    - 
Protocole
    - 
Conseils / Indications
  Organisation - Coordination
    - 
Coordination nationale
    - 
Coordination locale
    - 
Déduction d'impôts
  Participer
    - 
Transmettre mes données
  Résultats divers
    - 
Bilan intermédiaire 2015-2017
L'enquête nationale Busards (2010-2011)
 - 
Généralités
 - 
Protocole
 - 
Organisation/participation
 - 
Résultats
L'enquête nationale Milan royal (2008)
 - 
Généralités
 - 
Protocole
 - 
Organisation/participation
 - 
Résultats
L'enquête Rapaces (2000-2002)
 - 
Introduction
 - 
Organisation
 - 
Méthodologie et analyses statistiques
 - 
Cartes de répartition
 - 
Analyses et conclusions
Connaître les rapaces diurnes de France
 - 
Généralités
 - 
Identifier et reconnaître les rapaces
 - 
Suivi des rapaces
  Portraits de rapaces
    - 
Aigle botté
    - 
Aigle de Bonelli
    - 
Aigle royal
    - 
Autour des palombes
    - 
Balbuzard pêcheur
    - 
Bondrée apivore
    - 
Busard cendré
    - 
Busard des roseaux
    - 
Busard Saint-Martin
    - 
Buse variable
    - 
Circaète Jean-le-Blanc
    - 
Elanion blanc
    - 
Epervier d'Europe
    - 
Faucon crécerelle
    - 
Faucon crécerellette
    - 
Faucon hobereau
    - 
Faucon kobez
    - 
Faucon pèlerin
    - 
Gypaète barbu
    - 
Milan noir
    - 
Milan royal
    - 
Vautour fauve
    - 
Vautour moine
    - 
Vautour percnoptère
Les contacts et partenaires
Documents et liens
Bienvenue sur observatoire-rapaces.lpo.fr
Bienvenue sur notre site collaboratif consacré aux rapaces diurnes et en particulier à l'observatoire rapaces, programme de suivi des populations de rapaces nicheurs diurnes en France.
email : 
mot de passe : 
[J'aimerais participer]  [J'ai perdu mon mot de passe]

Actualités
lundi 2 décembre 2019
Observatoire rapaces 2020: un carré par département
Bonjour à tous, Le tirage des mailles de l'année prochaine est disponible. Chaque année cinq mailles (carré de 5km de côté) sont [...]
jeudi 14 mars 2019
L'enquête busards-milans
Comme son nom l’indique, cette enquête vise à produire une nouvelle estimation des effectifs et la tendance nationale sur les 20 dernières années [...]
vendredi 4 janvier 2019
Le guide de l'observateur: protocole, conseils et recommandations
Pour venir en soutien auprès des observateurs qui débutent dans l'Observatoire rapaces, reprennent après plusieurs années ou simplement s'y remettent [...]
lundi 26 novembre 2018
Le tirage 2019 avec Google Earth !
La visualisation des carrés du tirage 2019 est maintenant plus facile avec Google Earth! Téléchargez le fichier kml et ouvrez-le avec Google Earth pour planifier [...]
Document à télécharger :  Carre2019WGS84-8557.kml
lundi 5 novembre 2018
Bilan de la couverture 2014
Le bilan de la couverture de l'Observatoire rapaces 2014 est disponible.
Document à télécharger :  BilanCouverture2014-8804.pdf
lundi 5 novembre 2018
Bilan de la couverture 2015
Le bilan de la couverture de l'Observatoire rapaces 2015 est disponible.
Document à télécharger :  BilanCouverture2015-8419.pdf
lundi 5 novembre 2018
Bilan de la couverture 2016
Le bilan de la couverture de l'Observatoire rapaces 2016 est disponible.
Document à télécharger :  BilanCouverture2016-3333.pdf
lundi 5 novembre 2018
Observatoire rapace - Tirage des carrés 2019
La saison 2019 se prépare déjà et le tirage des carrés d'échantillonnage pour la saison à venir est terminé. Consultez la carte [...]
Document à télécharger :  2019-6440.zip
jeudi 11 octobre 2018
Un documentaire sur les faucons pèlerins de la Côte d'Albâtre
Les faucons pèlerins de Normandie sont à l'honneur dans ce documentaire écrit et filmé par Renaud Bobenriether et Emmanuel Martin. Après avoir [...]

[Autres nouvelles]

Arles
vendredi 6 décembre 2019

Lune gibbeuse (9 jours)
Lever à 14h28 et coucher à 1h46
 Soleil : Lever à 07h59 et coucher à 17h05
 Jour : Aube à 07h27 et crépuscule à 17h37
Busard des roseaux
http://files.biolovision.net/observatoire-rapaces.lpo.fr/images/birds/small/busardroseauxF-Dhermain-1-6547.jpg

Description de l’espèce
Ce rapace diurne présente un fort dimorphisme sexuel, des formes élancées avec de longues ailes étroites et une queue et des tarses dénudés, également longs. La tête, petite, montre un masque facial rappelant celui des rapaces nocturnes. Le plumage « définitif » est acquis au bout de plusieurs années (trois au minimum) mais certains oiseaux ne l’acquerront jamais. Tous les individus volants ont les rémiges noires, les tarses, les doigts et la cire du bec jaune d’or, ainsi que le bec et les ongles noirs. L’iris des juvéniles est brun foncé et tend à s’éclaircir avec l’âge. Il dépasse exceptionnellement le jaune-brun chez les femelles tandis que celui des mâles atteint rapidement le jaune d’or [5].
Les jeunes oiseaux sont de couleur générale brun-noir. Des taches orangées plus ou moins étendues occupent le vertex, le menton, la poitrine et les couvertures alaires. Une large bande brun-noir barre horizontalement la tête, des lores à la nuque. L’aspect des femelles adultes est identique à celui des juvéniles en plumage usé, soit avec une teinte générale brune et des plages d’aspect blanchâtre après les mues. Le mâle adulte « typique » présente un plumage en mosaïque très contrasté. Agé de deux à trois ans au moins, il montre en vue dorsale, un patron d’ailes tricolore avec des extrémités noires, de larges zones médianes à pointes sombres, gris-lavande, des attaches brun-rouge vif moucheté de brun très sombre. Le dessous des ailes apparaît gris très clair presque blanc. La tête et la poitrine sont de couleur beige intensément striées de brun foncé. Enfin le reste du corps et les « culottes » se présentent brun rouge uniforme. La queue est grise parfois barrée de noir plus ou moins apparent. En fait, en Charente-Maritime, il a été montré qu’aucun mâle n’était en tous points semblable à un autre, même d’âge identique, et que pour quelques-uns d’entre eux, la confusion avec une femelle était tout à fait possible. Le leucisme partiel et le mélanisme partiel ou total ne sont pas rares [2].
La mue postnuptiale complète des adultes a lieu d’avril-mai à octobre et parfois plus tard. La mue post-juvénile qui débute au cours du 1er hiver, implique quelques plumes de contour et parfois quelques rectrices. Le cycle de mue se calque ensuite sur celui des adultes.
En vol, souvent à très basse altitude, l’aspect est plus massif que celui des autres espèces de busards indigènes, alternant comme eux, vol battu et longs glissés planés, les ailes nettement relevées en V au dessus du corps et de la queue maintenus horizontaux. Le vol de parade du mâle s’effectue à haute altitude, suivi de piqués et «vrilles» spectaculaires. Le cérémonial du passage de proies du mâle à la femelle, typique des busards, est souvent pratiqué.
Le mâle se manifeste surtout lors de ses vols acrobatiques par des cris plaintifs que l’on pourrait comparer à ceux du Vanneau huppé Vanellus vanellus. Les femelles au nid signalent l’arrivée des mâles par de longs sifflements doux. Les deux sexes font entendre à l’occasion des strophes brèves de sons graves suivis rapidement d’alarmes (JCR, CD1/pl.84).
Longueur totale du corps : 490 à 560 cm. Poids : Mâles : 530-730 g (minimum 405 g). Femelles : 720-960 g (extrêmes 620-1250 g) [4].

Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019