VisionatureVisionature
Visiteur Anonyme  
Accueil
Consulter
 - 
Accueil
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
les FAQs
Qu'est-ce que l'observatoire rapaces ?
 - 
Généralités
  Protocoles
    - 
Protocole
    - 
Stratégies de dénombrement
    - 
Conseils/indications
  Organisation
    - 
Coordination nationale
    - 
Coordination locale
    - 
Participation
    - 
Planning
    - 
Déduction d'impôts
 - 
Méthodologie et analyses statistiques
  Résultats
    - 
Résultats 2004-2007
    - 
Résultats 2008
    - 
Résultats 2009
    - 
Résultats 2010 : Précisions sur la méthode avec différentes approches !
    - 
Les rapaces et leur conservation : la science, le citoyen et le chercheur.
    - 
Résultats 2011 : Bilan de 2005 à 2010 : Tendance sur 7 espèces de rapaces !
    - 
Résultats 2012 : Les populations de Buse variable et Faucon crécerelle sont en déclin en France !
    - 
Zoom sur l'Autour des palombes
    - 
Résultats 2013 : Un outil dédié au suivi des rapaces nicheurs diurnes de France !
    - 
L'Observatoire rapaces : ça continue !
    - 
Résultats 2014 : Tendances des populations de rapaces diurnes nicheurs en France entre 2000 et 2013.
    - 
Résultats 2015 : Bilan 2014 et focus sur le faucon crécerelle !
L'enquête Rapaces nocturnes (2015-2017)
  Généralités
    - 
Introduction
    - 
Objectifs
  Les rapaces nocturnes de France
    - 
Chevêche d'Athéna
    - 
Chevêchette d'Europe
    - 
Chouette de Tengmalm
    - 
Chouette hulotte
    - 
Effraie des clochers
    - 
Grand-duc d'Europe
    - 
Hibou des marais
    - 
Hibou moyen-duc
    - 
Petit-duc scops
    - 
Autres espèces
    - 
Outils de sensibilisation
  Matériel et méthodes
    - 
Matériel
    - 
Échantillonnage
    - 
Protocole
    - 
Conseils / Indications
  Organisation - Coordination
    - 
Coordination nationale
    - 
Coordination locale
    - 
Déduction d'impôts
  Participer
    - 
Transmettre mes données
  Résultats divers
    - 
Bilan intermédiaire 2015-2017
L'enquête nationale Busards (2010-2011)
 - 
Généralités
 - 
Protocole
 - 
Organisation/participation
 - 
Résultats
L'enquête nationale Milan royal (2008)
 - 
Généralités
 - 
Protocole
 - 
Organisation/participation
 - 
Résultats
L'enquête Rapaces (2000-2002)
 - 
Introduction
 - 
Organisation
 - 
Méthodologie et analyses statistiques
 - 
Cartes de répartition
 - 
Analyses et conclusions
Connaître les rapaces diurnes de France
 - 
Généralités
 - 
Identifier et reconnaître les rapaces
 - 
Suivi des rapaces
  Portraits de rapaces
    - 
Aigle botté
    - 
Aigle de Bonelli
    - 
Aigle royal
    - 
Autour des palombes
    - 
Balbuzard pêcheur
    - 
Bondrée apivore
    - 
Busard cendré
    - 
Busard des roseaux
    - 
Busard Saint-Martin
    - 
Buse variable
    - 
Circaète Jean-le-Blanc
    - 
Elanion blanc
    - 
Epervier d'Europe
    - 
Faucon crécerelle
    - 
Faucon crécerellette
    - 
Faucon hobereau
    - 
Faucon kobez
    - 
Faucon pèlerin
    - 
Gypaète barbu
    - 
Milan noir
    - 
Milan royal
    - 
Vautour fauve
    - 
Vautour moine
    - 
Vautour percnoptère
Les contacts et partenaires
Documents et liens
Échantillonnage

Echantillonnage national : les carrés centraux de 25km²

Afin de couvrir l'ensemble du territoire national de façon homogène, l'échantillonnage repose sur la couverture nationale de l'IGN et son maillage de cartes au 1/25000 (comme la précédente enquête « rapaces diurnes 2000-2002 » et l’observatoire rapaces diurnes actuel). Au total, 2061 quadrats, dont la superficie inclut au moins une portion du territoire national, ont donc été sélectionnés. À l'exception des cartes frontalières ou des cas particuliers (exemple : carré dont une grande partie est couverte par l’océan, un plan d’eau…) dont le centre a été déplacé, ces quadrats, dénommés « carrés centraux » ont été positionnés au centre des cartes IGN en correspondant aux décimales impaires des coordonnées en grades. Les cartes dont la majeure partie (généralement > à 50 %) se situait en milieu marin ou sur un pays frontalier ont, quant à elles, été retirées de l'échantillonnage.

Finalement, ce sont donc 2007 carrés centraux qui constituent la couverture complète à réaliser dans le cadre de cette enquête nationale rapaces nocturnes (cf. Figure 1, ci-dessous). Ce maillage théorique nous offre alors une numérotation unique pour l'ensemble du territoire, directement issue des numéros des cartes IGN.

http://files.biolovision.net/observatoire-rapaces.lpo.fr/userfiles/EnquteRapacesNocturnes/Figure1Reprsentationetlocalisationdes2007carrscentrauxdesmaillesIGNretenusdanslecadredelenqutenationalerapacesnocturnes.jpg

Figure 1 : Représentation et localisation des 2007 carrés centraux

des mailles IGN retenus dans le cadre de l'enquête rapaces nocturnes

Autour de chaque centre de carte IGN, un quadrat de 25 km², est défini pour une prospection par les observateurs. Cette superficie résulte d'un compromis entre un temps de prospection réaliste et une surface supérieure à la dimension des domaines vitaux de toutes les espèces concernées. Sachant que les cartes IGN couvrent en principe une superficie de 260 km2, chaque carré central représente donc près de 10 % de la superficie d'une carte. Ainsi, dans l'hypothèse où l'ensemble des carrés centraux ait été prospecté, près de 10 % de la superficie totale de la France (soit environ 50 000 km2) seront inventoriés.

Rappelons que les numéros des cartes 1/25000ème sont basés sur la numérotation des cartes IGN série bleue et non pas sur celle des cartes « TOP 25 ». Par ailleurs, certaines cartes IGN sont plus grandes que celles au format classique ; ainsi, pour que nous ayons une base de référence similaire, nous nous baserons uniquement sur le fichier qui vous a été transmis par le coordinateur national.

La répartition du nombre de carrés centraux retenus par région est illustrée dans le tableau 1 ci-dessous. Logiquement, leur nombre par région est dépendant de la superficie de chacune d’elles. Pour précision, chaque carré rapaces, ou autrement appelé carré centraux, est à faire une seule fois pendant les trois années que dure l'enquête.

http://files.biolovision.net/observatoire-rapaces.lpo.fr/userfiles/EnquteRapacesNocturnes/Tableau1.jpg

Tableau 1 : Répartition du nombre de carrés rapaces retenus par région.

Tirage des carrés rapaces

Vous trouverez toutes les coordonnées des carrés rapaces sur le fichier Excel ci-joint. A l'intérieur de celui-ci, vous trouverez également le nombre de carrés rapaces par régions et départements.

Vous trouverez aussi les carrés rapaces zippés au format SIG (logiciel QGis, Arview, MapInfo...) en cliquant sur ce lien. Une version gratuite et simplifié a été faite sur le logiciel Google Earth, vous la trouverez en cliquant sur ce lien.

Enfin, sur les fichiers joints ci-dessus, vous n'avez pas le quadrillage 1km x 1km des carrés rapaces. Un bénévole de Mauges Nature, Jean-Do Vrignault, a fait le travail et je le remercie vivement. Vous trouverez donc ces quadrillages en cliquant sur ce lien.

Pour rappel, chacun de vos fichiers doivent avoir au minimum 2007 carrés (souvent dans le nom de ce fichier il y aura "All"), c'est l'échantillonnage total. Si vous en avez moins c'est que vous n'avez pas le bon fichier, n'hésitez pas à revenir vers Laurent Lavarec de la coordination nationale.

Le choix des points d’écoute nocturnes dans les carrés centraux

L’échantillonnage se fera sur la base des carrés centraux de 25 km² (5km x 5km) des mailles IGN où 25 points d’écoute seront répartis tous les kilomètres au sein de chacun d’eux offrant à l’observateur un rayon de détection des espèces d’environ 500 mètres. Ainsi, les 25 points d’écoute se verront préalablement positionnés de façon orthonormée au centre des 25 carrés de 1km x 1km (cf. Figure 2, ci-dessous). Par soucis d’accessibilité, la localisation de chacun des points se verra ensuite réajustée sur les voies carrossables les plus proches tout en veillant à respecter au maximum une distance d’environ 1 km entre chaque point d’écoute.

http://files.biolovision.net/observatoire-rapaces.lpo.fr/userfiles/EnquteRapacesNocturnes/Figure2.jpg.png

Figure 2 : Schématisation d'un "carré central" de 25 km2 avec son quadrillage représentant 25 carrés d'1 km2

dans lesquels les points d'écoute (points bleus) sont positionnés en leur centre.

Dans le cas où aucun chemin ou route ne traverse un carré d’un km², éliminer le point d’écoute se situant à l’intérieur de ce carré. Jusqu’à 50% des points d’écoute d’un carré peuvent être éliminés. Dans le cas ou plus de 50% d’entre eux sont inaccessibles, contacter le coordinateur national par l’intermédiaire des coordinateurs locaux (départementaux et régionaux), qui déplacera légèrement le carré central jusqu’à ce qu’un minimum de 13 points d’écoutes soit réalisable.

Si des modifications sont à effectuer, n’hésitez pas à contacter de nouveau le coordinateur national par le biais de vos coordinateurs départementaux et régionaux.

Afin de visualiser précisément l’emplacement des 25 points d’écoute, de s’assurer de leur accessibilité et de visualiser les différents milieux prospectés, une sortie de jour est vivement recommandée. Elle vous permettra, en outre, de tracer un itinéraire pour parcourir au plus vite les trajets entre les points d’écoute. Si possible, il est d’ailleurs conseillé au préalable du recensement, de définir un ordre de passage sur les points, permettant un gain de temps lors des déplacements entre les points d’écoute et d’éviter d’oublier certains points (cf. Figure 3, ci-dessous mais il est conseillé d’avoir un ordre numérique).

http://files.biolovision.net/observatoire-rapaces.lpo.fr/userfiles/EnquteRapacesNocturnes/Figure3Schmatisationduncarrcentralde25km2avecidentificationdessous-carrsde1km2.jpg

Figure 3 : Schématisation d'un "carré central" de 25 km2 avec identification des sous-carrés d'1 km2.

Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018